Le carnet de Grauku par Sophie Laroche

Informations générales

  • Auteur(e)Sophie Laroche

  • CatégorieTabou

  • Nombre de pages248

  • Date de parutionJanvier 2010

  • Maison d’éditionÉditions de Mortagne

  • Prix16.95$

Résumé

Si tout a dérapé, c’est seulement parce que je n’en pouvais plus de voir la photo de mon cul partout… C’est déjà si dur d’avoir à le traîner ! Je sais, je sais… Je ne devrais pas utiliser le mot « cul ». Ce n’est pas un mot très « littéraire »…

Mais ce qui suit n’est pas une histoire gentille. Quand une gang de filles vraiment pestes ont photographié mes fesses à la piscine et ont fait circuler la photo de cellulaire en cellulaire, j’ai réagi comme d’habitude : je me suis bourrée de chocolat et je me suis défoulée sur mon blogue. Puis cette fille, « Kilodrame », m’a laissé un message. Elle avait un moyen de me libérer complètement de mes problèmes de poids et de mes obsessions de bouffe. Une idée de carnet…

Oui, j’ai maigri. Oui, j’ai enfin découvert la vie. Mais pas celle que j’imaginais…

Si vous voulez des beaux mots, gentils et propres, il faut choisir un autre livre. Lire le trépidant quotidien de Lisa, la belle Lisa, la mince Lisa. Ou de sa copine Justine, si jolie et si fine. Et me laisser, avec mes kilos en trop et mes bourrelets, en marge de la page. Moi, c’est une histoire de cul que j’ai à raconter. Mais pas celle à laquelle vous vous attendez !

Un roman formidable qui n’a pas peur d’appeler un chat un chat, qui capte notre attention dès les premiers mots pour ne pas la relâcher avant la dernière page. Beaucoup d’humour et d’ironie, mais surtout, l’absence de clichés malgré les sujets graves évoqués : les troubles alimentaires.

Avis

Pour être honnête, c’est le premier livre de la collection Tabou que je n’ai pas aimé. L’histoire m’a semblé longue et interminable. Certains passages n’étaient pas nécessaires et rendaient l’histoire ennuyeuse. Je sautais parfois des pages pour ne pas avoir à lire les détails inutiles du livre. Il m’a complètement démotivé et j’espérais, à chaque fois, le finir pour m’en débarrasser le plus vite possible.

Parmi ses nombreux défauts, je le conseille à tous ceux qui veulent en connaître plus sur les troubles alimentaires.

Note globale

3.4/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *