Robe soleil et bottes de pluie par Johanne Pronovost

Informations générales

  • Auteur(e)Johanne Pronovost

  • CatégorieRoman de filles

  • Nombre de pages376

  • Date de parutionAvril 2016

  • Maison d’éditionÉditions de Mortagne

  • Prix24,95$

Résumé

Inexplicable mais vrai : le coup de foudre amical existe ! Élizabeth et moi en sommes la preuve vivante. Elle a réussi à convaincre son chum de m’engager moi, Julianne Bournival, chez Côté cour, Côté jardin, même si je suis incompétente en aménagement paysager.

J’aime bien mes nouveaux collègues, mais pour Bertrand, le chef d’équipe, on repassera ! Il me tape royalement sur les nerfs à toujours vouloir que j’enfile d’horribles pantalons Big Bill et des bottes Kodiak pour travailler. Qu’est-ce qu’il a contre mes robes soleil et mes bottes de pluie ?!?

De toute façon, moi, un blond aux yeux bleu ciel – bronzé, musclé, haut de six pieds – qui pourrait être quart-arrière, ça ne me fait ni chaud ni froid !

C’est connu : un beau gars, ça te brise le cœur comme un sauvage pis ça t’abandonne en larmes, soûle morte avec ta bulle de morve au bord du nez, pour aller rejoindre une Christina siliconée.

Je préfère m’en tenir à ma théorie des gars « laittes »… hum… MOYENS. Mathis en est l’exemple parfait. Celui-là peut sacrer son camp si ça lui chante, j’en aurai rien à cirer. Il peut même triper sur une Christina… elle voudra jamais rien savoir de lui. Économie de kleenex et de rhum-punch pour moi !

Avis

J’ai complètement adoré ce livre ! 😍 Il a su être réconfortant et rafraîchissant à la fois. J’avais besoin d’une lecture qui bouge et je pense bien avoir été servie. C’est le premier roman que je lis de cette auteure et je suis déjà charmée par son style d’écriture. 😊 Son humour m’a complètement conquise et j’ai eu l’impression que chaque phrase choisie avait son importance. Je ne sais pas comment Johanne Pronovost fait, mais à chaque fois que je pensais savoir ce qui allait se passer dans l’histoire, je me trompais.

Tous les personnages, même les pires, étaient vraiment attachants. Je me faisais toujours une idée définie de ceux-ci, mais au fur et à mesure que l’histoire avançait, je leurs découvrais une âme sensible. 😱 C’était vraiment surprenant et bien en même temps. De plus, Julianne, qui est le personnage principal, a rendu l’histoire dynamique ! Grâce à sa maladresse et aux expressions faciales qu’elle faisait quand certaines situations troublantes subvenaient, elle m’a beaucoup fait rire et sourire. Disons que c’est un personnage que j’aurai beaucoup aimé rencontrer même si elle est parfois «olé olé». 😂 Je ne parlerai pas des autres personnages, car je vous laisse découvrir la personnalité de chacun d’entre eux. 😉

Il y a un aspect de cette histoire que j’ai bien aimé et c’est celui des liens que l’auteure a fait avec son autre roman nommé Caps d’acier et talons haut. Même si je n’ai pas encore lu ce livre, ce que j’aimerai vraiment puisqu’il parle d’Élizabeth, j’ai pu le deviner juste en lisant certains passages. Malheureusement, il y a deux petites choses qui m’ont chicotés. 😕 La première est le fait que la relation entre Julianne et un certain homme que je ne nommerai pas s’est développée trop rapidement vers la fin de l’histoire. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai eu l’impression que l’auteure voulait se précipiter pour cette partie. Aussi, la deuxième chose qui m’a dérangé est la fin. Elle était vraiment trop longue à mon goût. Ça contrastait beaucoup avec l’histoire qui était mouvementée. À part ces deux petits pépins, le roman était extra ! 😁

Je remercie infiniment les Éditions de Mortagne pour cet envoi ! J’ai pu découvrir un tout nouveau style d’écriture que j’ai beaucoup apprécié. Je conseille ce roman à toutes les personnes âgées de 16 ans et plus. 😉

Note globale

8.5/10

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *