Prisonnière du silence par Myriam de Repentigny

Informations générales

  • Auteur(e)Myriam de Repentigny

  • CatégorieTabou

  • Nombre de pages264

  • Date de parutionFévrier 2016

  • Maison d’éditionÉditions de Mortagne

  • Prix16,95$

Résumé

Je suis une adolescente normale. Du moins, je l’étais : quatorze ans, des parents séparés, trois meilleures amies, l’école… Jusqu’à ce jour. Celui où ma mère a rencontré Michel, son nouveau chum. Au début, leur histoire d’amour avait des airs de conte de fées. Mais rapidement, ma mère a commencé à changer. Elle est devenue secrète, ne s’habillait plus comme avant, se maquillait tout le temps (même pour faire le ménage !) et semblait toujours sur le qui-vive.

Méfiant, jaloux, contrôlant… Le prince charmant de ma mère était loin de ceux que j’avais connus dans les livres de mon enfance. Avec le temps, les insultes sont devenues des menaces, puis des gifles, et, pour finir, des coups. Ma mère ne sortait plus, elle mentait à ses amies, ne répondait plus au téléphone. Malgré ma peine et ma révolte, la loi du silence semblait plus forte que tout. Jusqu’à cette nuit terrible où j’ai enfin trouvé le courage d’appeler à l’aide…

La violence domestique ne blesse pas que ceux qui la subissent, mais aussi ceux qui en sont témoins, le plus souvent des enfants et des adolescents. On pourrait croire qu’en raison de la gravité de la situation et de la diversité des réseaux de communication, il est devenu facile de se confier, de dénoncer. Mais c’est sans compter la honte, la culpabilité et la peur qui transforment chaque jour davantage la maison familiale en prison.

Avis

Je ne sais pas quoi dire sur ce livre tellement je suis choquée. 😐 Je n’arrive pas à savoir comment l’auteure a pu écrire un livre aussi choquant. Je n’en aurai pas été capable ! Au moins, cette histoire a pu refléter la violence que certaines familles subissent chez eux. Je trouve que l’auteure a vraiment eu du courage pour écrire une telle histoire. Le livre m’a captivé dès le début. La preuve, je l’ai terminé en quatre jours seulement ! 😱

Du côté des personnages, je n’ai vraiment pas aimé que certains garçons aient influencés les filles du groupe de Léo dans la prise de drogue, de tabac et d’alcool. 😑 Disons que ce n’était vraiment pas la chose à faire vu le chamboulement de la vie de Léo. Aussi, je comprends que Léo avait peur de parler à quelqu’un de la violence que sa mère, Elsa, subissait par son beau-père, mais si j’étais elle, j’en aurai parlé à ses amies. Je n’aurai pas été capable de garder ça pour moi. J’ai tellement été en colère contre Michel ! Ce n’est pas humain de traiter quelqu’un de la façon dont il a traité Elsa. Je l’ai insulté dans ma tête, moi qui suis habituellement calme. 😡

J’ai vraiment aimé ce roman. Il était rempli de rebondissements ! 😱J’ai eu l’impression que plus l’histoire avançait, plus la situation empirait. Ce n’est vraiment pas un sujet facile à aborder et l’auteure la fait d’une façon remarquable (et très choquante aussi). Je le conseille à tous ceux âgés de 14 ans et plus.

Note globale

9.1/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *