Trahie par Martine Latulippe

Informations générales

  • Auteur(e)Martine Latulippe

  • CatégorieAdolescent, Cyberintimidation

  • Nombre de pages200

  • Date de parutionJanvier 2018

  • Maison d’éditionQuébec Amérique

  • Prix12,95$

Résumé

Noémie n’aurait jamais pensé qu'un geste, un tout petit geste virtuel de quelques secondes à peine, pourrait bouleverser sa vie à ce point. Qui peut bien lui en vouloir ainsi ? Qui l'a trahie ?

Quand le réveil a sonné, ce matin-là, le cauchemar n’avait pas encore fait basculer ma petite vie tranquille. Il faisait soleil, le mois de juin était lumineux, l’école achevait, j’allais finir mon secondaire, j’étais en amour par-dessus la tête. À ce moment-là, je ne voyais pas comment les choses auraient pu mieux aller dans ma vie.

J’aurais dû me méfier. Je suis tombée d’encore plus haut.

Avis

Je n’avais jamais entendu parler de ce livre avant de l’apercevoir dans la revue Lurelu. Pour ceux et celles qui ne le savent pas, c’est une revue spécialisée dans la littérature jeunesse. J’ai la chance d’y avoir un abonnement gratuit pendant un an grâce à mon programme d’études au Cégep. En voyant la page couverture et en lisant le résumé du livre, j’ai été assez intriguée. Pour ne pas l’oublier, j’ai inscrit le titre dans ma liste de souhait. Un jour où je ne m’y attendais pas, je l’ai vu dans une librairie. C’était le dernier exemplaire disponible. Je me suis jetée sur l’occasion en me le procurant. Comment vous dire à quel point il se lit rapidement ? Une fois commencé, il est presque impossible de s’arrêter. Si je fais le calcul, je crois bien l’avoir terminé en trois à quatre heures. Cependant, ce n’est pas parce que je l’ai dévoré qu’il a été un coup de cœur. Je vous expliquerai les raisons pour lesquelles ce n’est pas le cas dans les prochaines lignes.

Je trouve que c’est une bonne histoire qui sensibilise les jeunes à la cyberintimidation. L’adolescence est le passage où les jeunes aiment découvrir de nouvelles choses. Malheureusement, c’est aussi le moment où la naïveté est à son maximum. C’est ce que ce roman montre en prenant Noémie en exemple. Je ne nie pas le fait que l’auteure a eu de bonnes intentions envers son histoire. Le problème, c’est qu’elle a été un peu trop rapide. J’ai aimé le concept de la vie au présent et au passé de Noémie pour connaître ses états d’âme, mais on n’apprend pas réellement à la connaître au fil des pages. De mon côté, je n’ai eu qu’un aperçu d’elle en tant qu’amoureuse et en tant que fille détruite. Même si son amitié avec Olivia, sa meilleure amie, est un peu décrite au début du livre, j’aurai préféré en apprendre davantage sur leur lien avant que Noémie ne tombe amoureuse. Ces événements m’ont empêché de m’attacher aux personnages de l’histoire. Cependant, je trouve que ce qui est arrivé à Noémie est choquant. Je ne souhaite cela à aucun adolescent. Aussi, j’ai trouvé que la fin était mise en accélérée. On dirait que l’auteure voulait trouver la façon la plus simple de terminer son roman.

Je suis assez heureuse d’avoir pu lire ce livre malgré plusieurs inconvénients. Il était intéressant et enrichissant. Je pense bien donner une nouvelle chance à cette auteure en lisant ces autres romans. Je le conseille dès l’âge de 13 ans. 🙂

Note globale

6.9/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *