Au jardin des Oliviers par Catherine Magand

Informations générales

  • Auteur(e)Catherine Magand

  • CatégoriePsychologique, Sentimental

  • Nombre de pages225

  • Date de parutionMars 2018

  • Maison d’éditionPublishroom

  • Prix3.99$ (Amazon)

Résumé

Martha pense avoir trouvé l'amour en la personne de Tony.
Celui-ci, veuf et père de Stella, petite fille de 4 ans, est un peu rugueux, voire fruste mais la vie ne l'a pas épargné.

Commence alors un cheminement ponctué d'obstacles tout à fait inattendus et ce qu'elle pensait être une relation amoureuse prendra peu à peu le visage d'une véritable emprise psychologique.

Pourtant, c'est au cœur même de ce terreau douloureux que Martha va voir se lever une grande bénédiction.

----
À propos de l’auteur

Pour Catherine Magand, un écrivain est un transmetteur d'émotions. À 47 ans, elle partage certaines circonstances de sa vie et montre à ceux et à celles qui ont connu un brisement qu'on peut se tromper sans pour autant échouer. Femme de foi, elle témoigne que chaque événement porte en lui-même une occasion de croissance. Par ailleurs, AMP (Aide médico-Psychologique), elle s'efforce d'être, auprès de chaque personne souffrante, une passerelle d'espérance

Avis

Au moment où l’auteure est venue me proposer de lire son roman sur la plateforme Simplement.pro, je ne savais pas à quoi m’attendre. Je n’aurai jamais pensé que cette histoire serait aussi poignante, frustrante et remplie d’espoir. J’ai été captivée par le livre dès les premières pages. J’avais de la difficulté à le lâcher tant je voulais connaître la suite des événements. Habituellement, je n’aime pas les histoires écrites à la troisième personne du singulier, mais cette fois-ci, ça ne m’a pas du tout dérangée. La plume de l’auteure était si simple et fluide que je n’en avais pas conscience.

J’ai vraiment adoré Martha. Elle a une joie de vivre qui est contagieuse. C’est le genre de personne qui arrive à rendre le négatif en positif. J’ai trouvé triste que certains personnages ont été cruels et méchants avec elle. Elle ne méritait pas d’être traitée ainsi. J’ai aussi bien aimé Elio ! Il était toujours présent pour la soutenir quand ça n’allait pas. Je crois bien que c’est le personnage qui a donné autant d’espoir à cette histoire.

Ce livre a passé proche du coup de cœur. Ce qui l’a empêché d’en devenir un est la dernière partie de l’histoire. Je l’ai trouvé trop soudaine et longue. À chaque fois que je pensais que la fin arrivait, il y avait toujours un événement qui était ajouté. La religion prenait aussi trop d’ampleur à mon goût. J’aurai aimé qu’elle soit plus subtile comme dans le reste de l’histoire. À part ça, c’est une lecture que je recommande à 110%.

Je remercie Catherine Magand pour l’envoi de son livre. 🙂

Note globale

8.9/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *