L’interphone ne fonctionne toujours pas : tome 2 par Pierre-Etienne Bram

Informations générales

  • Auteur(e)Pierre-Etienne Bram

  • CatégorieAutobiographie, Sentimental

  • Nombre de pages260

  • Date de parutionJuin 2017

  • Maison d’éditionRebelle Éditions

  • Prix5.99$ (ebook)

Résumé

« Hola je m’appelle Celia ».
Il y a 300 jours, déjà, c’est avec ces mots que j’étais tombé sous le charme de cette belle Argentine, rencontrée sur Meetic. Sa voix n’avait fait que confirmer mon attirance pour elle. Pourtant, nous ne nous étions toujours pas rencontré... J’avais commencé à douter sérieusement de la réalité de son existence vu qu’aucun de nos rdv IRL n’avaient abouti. « Elle est bien réelle et belle comme sur ses photos » m’avait rassuré Caroline, une amie qui, avec son mari, l’avaient rencontrée. Comment expliquer alors son refus perpétuel de concrétiser notre amour ? Tant d’énergie et de temps peut-être perdu, je désespérais de la tenir un jour dans mes bras. Mais en persévérant, on arrive à tout...

Avis

En ayant ce tome-ci en ma possession, j’avais vraiment hâte de savoir comment l’histoire allait se terminer. C’est pour cela qu’il m’ait été difficile de le lâcher. J’ai pris uniquement deux journées et demi pour le terminer tellement le livre était captivant. Je trouve triste tout ce que l’auteur a dû subir par amour. Malheureusement, ce sont des situations qui arrivent souvent…

J’ai encore plus détesté Célia dans ce livre. Elle trouvait de plus en plus d’excuses toutes aussi farfelues que les autres pour ne pas voir l’auteur. Son attitude enfantine me fâchait constamment. Je me suis souvent demandée pourquoi elle avait un aussi gros cœur de pierre. Les doutes, les craintes et la peur de l’abandon qui émergeaient de Pierre-Etienne Bram me faisaient penser qu’il ne méritait pas tout ce qui lui arrivait.

J’ai beaucoup aimé connaître l’histoire de l’auteur. Elle m’a fait réfléchir sur le fait de faire attention aux gens qui nous entourent. Malgré que j’ai apprécié ce livre, deux choses m’ont dérangées. La première est qu’il y avait une redondance. Je comprends le désir que l’auteur a eu de vouloir nous faire connaître chaque détail de ce qu’il a vécu, mais il aurait dû laisser place aux événements qui se démarquaient des autres. Au lieu de cela, il a pris plusieurs schémas qui se répétaient, ce qui est assez dommage. La deuxième est que dès le début, j’ai su comment l’histoire allait se terminer. J’aurai préféré rester un peu plus dans le suspense jusqu’à la fin. À part ça, je trouve que ce livre est une excellente sensibilisation pour les personnes vivant une histoire similaire. Je remercie l’auteur pour sa confiance. 🙂

Note globale

8/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *