Non c’est non

non-cest-non-final-lresInformations générales

Auteure : Dïana Bélice

Nombre de pages : 336

Date de parution : Février 2016

Maison d’édition : Éditions de Mortagne

Prix : 16,95$

Résumé

Oui. Non. Le dictionnaire est assez clair sur la définition des deux termes.

Oui : exprime une réponse positive à une interrogation.

Non : préfixe exprimant la négation, le contraire, le REFUS.

C’est ce que j’ai tenté de faire comprendre à Zackary, ce soir-là. Que je ne voulais pas. Même que je lui ai crié. NON ! Mais pour lui, ma réponse ne voulait rien dire.

Et maintenant, je ne suis plus que l’ombre de moi-même.

L’agression sexuelle est l’acte criminel le moins signalé à la police. Pourquoi ? Parce que la honte et la peur accablent la victime. Parce que la victime doit, en plus, faire face aux préjugés véhiculés par la culture du viol. Encore de nos jours, ce concept nous dicte « de ne pas sortir seule le soir, sinon on cherche le trouble », « de ne pas s’habiller sexy, parce qu’on provoque les hommes », « de ne pas embrasser si on n’est pas prête à aller jusqu’au bout », « de ne pas dire non après avoir dit oui ».  

Dans notre société dite évoluée, le fardeau de la preuve appartient toujours à la victime,  non à l’agresseur. Il est primordial d’éduquer nos jeunes et de faire changer la honte de camp.

Plutôt que d’enseigner à nos filles quoi faire pour ne pas être violées, apprenons à nos fils à ne pas violer.

Avis

Wow ! 😱 Si je le pouvais, j’aurai uniquement mis ce mot dans ma chronique. C’est un livre rempli de tout ! On y retrouve la joie, puis le dégoût, puis la rage, puis la tristesse et enfin de l’espoir. Je crois bien que c’est l’un des seuls romans qui m’a fait ressentir autant d’émotions. L’auteure est juste incroyable. J’adore complètement sa plume ! Ce n’est pas pour rien qu’elle est l’une de mes auteurs préférés. 😍

Pauvre Emma ! J’avais juste envie de la serrer dans mes bras et de lui faire savoir que je suis là pour elle. 😔 Par chance, c’est ce que son amie Laurie a fait. C’est une amie très compréhensive avec un immense cœur ! Je l’admire beaucoup pour son soutient envers Emma. 🙂 Je suis vraiment dégoûtée et fâchée contre l’agresseur d’Emma ! Sa façon de voir les femmes m’a juste enlevé les mots de la bouche tellement j’étais folle de rage. 😡 Je comprends qu’il n’a pas eu une enfance facile, mais ce n’est pas une raison pour commettre un tel acte. J’ai complètement détesté le comportement de la mère d’Emma. Elle n’a même pas essayé de la comprendre ni d’être là pour elle. Un peu plus et elle la reniait. 😠 Je pourrai parler de tous les personnages, mais je vais quand même vous laisser les découvrir par vous-même.

Ce livre est un vrai coup de cœur ! J’en ai vraiment appris sur le viol et sur toutes les procédures qui s’ensuivent. Aussi, je trouve que le dossier de la fin est une bonne initiative. Ça permet de sensibiliser les gens qui ont été agressés ou non. 😯 La phrase : «Plutôt que d’enseigner à nos filles quoi faire pour ne pas être violées, apprenons à nos fils à ne pas violer.» a beaucoup retenu mon attention. Malheureusement, c’est une réalité qui se trouve dans notre société. 😰 J’espère que cette situation changera dans le futur. Aussi, dans cette histoire, on retire les morales qu’il ne faut jamais faire confiance aux inconnus et qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Je trouve que ce sont de belles morales à retenir !

Cependant, je m’attendais à une autre fin. Elle était trop ouverte à mon goût ! J’aurai préféré connaître ce qui allait se passer quand Emma allait revoir son agresseur. 😕 Sinon, j’ai vraiment adoré cette histoire. Elle était vraiment instructive et je n’ai pas pu lâcher mon livre longtemps. Je le conseille à tous les adultes qui veulent en connaître plus sur le viol. 🙂

Note globale : 10 / 10

Magie noire magie blanche 2

magie-noire-magie-blanche-tome-2-finallowresInformations générales

Auteure : Dominique Perrier

Nombre de pages : 368

Date de parution : Octobre 2016

Maison d’édition : Éditions de Mortagne

Prix : 19,95$

Résumé

Salomay venait à peine de renouer avec sa grand-mère Dorothée, lorsque celle-ci a été capturée. La jeune fille se retrouve donc obligée d’apprivoiser sa nouvelle réalité de magicienne sans son aide. Elle a des pouvoirs dont elle ne sait que faire ; un protecteur, Chammal, le grand loup noir des Territoires Occultes, qui devient son mentor ; et un ennemi, appelé l’Innommable, reconnu pour sa cruauté sans bornes. Salomay en rirait presque, si tout cela n’était pas vrai.

En l’espace de quelques semaines, sa vie lui échappe complètement. Elle est forcée de mentir à ses proches pour les tenir à l’écart du danger. Salomay s’éloigne d’ailleurs de son amie Sarah, qui ne la reconnaît plus et s’inquiète sérieusement de ses comportements étranges. Elle tente aussi de tenir Cédric à distance, mais celui-ci recherche sa compagnie de plus en plus souvent.

Depuis sa prison, dans la forteresse de l’Innommable, Dorothée œuvre en silence pour soutenir sa petite-fille. Des membres de sa famille, ceux qui forment le groupe des rebelles, multiplient les attaques contre le Souverain des Territoires Occultes, ce traître qui a usurpé son titre.

Lorsque Salomay décide de se rendre dans ces contrées hostiles, elle le fait à l’encontre des mises en garde de Chammal. Son protecteur la considère comme trop inexpérimentée pour entreprendre cette traversée. Mais lié à elle par un pacte de sang, il n’a d’autre choix que de la suivre. Ils sont unis. À la vie à la mort.

Avis

Ce roman est aussi bon que le premier ! Je ne m’attendais pas à la tournure des événements. Comment l’auteure a pu nous laisser sur une telle fin ? 😱 C’est juste trop cruel ! Il me faut la suite maintenant ! Malheureusement, la sortie est prévue pour le printemps prochain. 😞 Le travail que l’auteure fait est juste incroyable. J’adore sa plume et sa façon de faire en sorte que les situations deviennent de plus en plus graves. Je ne sais pas comment elle fait, mais j’espère que cette façon d’écrire se retrouvera encore dans le troisième tome. 😁

J’adore Chammal ! Il est tellement adorable. Moi aussi, je veux un loup protecteur ! Disons qu’avec mon lapin qui me fuit toujours, c’est beau de rêver. 😂 J’ai aimé voir l’évolution de la relation entre Salomay et Cédric ! C’était juste trop adorable à lire. 😋 En ce qui concerne l’Innommable, il est vraiment cruel. Je le détestais déjà dans le premier tome, mais là, c’est encore pire. On dirait qu’il fait tout en son pouvoir pour devenir de plus en plus méchant !

La seule chose que je n’ai pas aimé de cette histoire est les trop longues descriptions lors d’affrontements. Elles faisaient en sorte que la lecture pouvait parfois être lourde. À part ça, j’ai adoré ce livre ! Je remercie les Éditions de Mortagne pour l’envoi ! 😊 Je suis très contente d’avoir un peu renoué avec le fantastique. Je le conseille à tous ceux qui aiment, ou pas, le fantastique. 😋

Note globale : 8.7 / 10

After tome 5

after-5Informations générales

Auteure : Anna Todd

Nombre de pages : 496

Date de parution : Septembre 2015

Maison d’édition : Éditions de l’Homme

Prix : 24,95$

Résumé

Jusqu’ici, Tessa et Hardin ont vaincu toutes les épreuves qui menaçaient leur relation, et leur complicité n’en est ressortie que plus forte. Malheureusement, une nouvelle période de crise s’annonce alors que des secrets familiaux éclatent au grand jour… Le couple tente de présenter un front uni; après tout, de l’eau a coulé sous les ponts, et Tessa et Hardin ne sont plus si différents l’un de l’autre. Tessa n’est plus la jeune fille naïve qu’elle était au moment de rencontrer Hardin, et celui-ci a changé ses manières brutales depuis qu’elle est entrée dans sa vie. Mais plus les révélations sur son passé s’accumulent, plus Hardin se replie sur lui-même et reprend ses mauvaises habitudes. Tessa sait qu’elle seule peut calmer le tempérament houleux de son amoureux, mais elle n’est plus certaine que son amour pour lui suffise à guérir ses blessures. Est-elle encore en droit d’espérer une fin heureuse ou devra-t-elle se résigner à tourner la page?

Avis

C’est fini…😭 Je ne pourrai plus être fâchée contre Tessa à cause de ses décisions en ce qui concerne Hardin. Je ne pourrai plus non plus être vraiment en colère contre Hardin à cause de son comportement. Il n’y aura plus de suspenses ni de rebondissements… C’est tellement triste de savoir que je ne pourrai plus me plonger dans un After ! Cette série va terriblement me manquer. 😥 Oui, c’est vrai qu’on y retrouve plusieurs scènes de sexe, mais ce tome-ci m’en a beaucoup appris sur la vie. La fin a été complètement remarquable grâce à la morale qu’on en retire.

Anna Todd… C’est une auteure tellement incroyable. Elle arrive à mettre de l’espoir où il y en n’a pas. Elle parvient aussi à mettre énormément de rebondissements dans uniquement un tome. 😱 Je ne saurai jamais comment elle fait, mais je trouve ça impressionnant. Elle fait désormais partie de mes auteurs préférés !

J’ai vraiment aimé l’histoire. Elle était sombre et remplie d’espoir vers la fin. C’était étonnant de voir à quel point Hardin s’appliquait vraiment pour changer pour Tessa. Tessa, quant à elle, était énervante…😡 Elle disait qu’elle voulait rester le plus loin possible de Hardin, mais la minute d’après, elle avait une relation sexuelle avec lui. J’avais juste envie de lui dire de se décider au lieu de faire des va-et-vient entre ses décisions. Je ne m’y attendais pas pour Zed… Je le déteste maintenant que j’ai découvert son vrai visage.😠 Sinon, cette fin avec Landon était juste wow ! J’ai été vraiment surprise, puisque je ne m’y attendais pas.

Je n’ai pas aimé le fait que Tessa revenait toujours vers Hardin. Si elle voulait réellement le quitter, il me semble qu’elle ne serait pas revenue vers lui. Elle aurait trouvé un moyen de ne plus le croiser. Cette partie de l’histoire a fait en sorte qu’elle tournait en rond. 😔C’est l’une des choses qui me dérange beaucoup avec After. Il y a toujours un cycle infinissable entre Tessa et Hardin.  À part ça, j’ai vraiment adoré ce roman ! Je remercie infiniment les Éditions de l’Homme pour l’envoi ! 😊 Je suis vraiment heureuse d’avoir pu enfin terminer cette série. Je conseille ce 5e et dernier tome à tous les fans d’After. 😋

Note globale : 8.3 / 10

 

Recherché

recherche_Informations générales

Auteure : France-Anne Blanchet

Nombre de pages : 117

Date de parution : Octobre 20154

Maison d’édition : Bayard Canada

Prix : 17,95$

Résumé

Orphelin, Marc a été séparé de son frère à la mort de sa mère. Depuis sa fugue de sa famille d’adoption, il mène une vie d’itinérance. Il lave les vitres des voitures et dort dans des endroits de fortune. Malgré un avis de recherche, personne ne l’a reconnu. Et pour cause, Marc a désormais une allure de délinquant qui ne ressemble en rien à la photo de l’adolescent porté disparu. Accompagné d’Antoine, son fidèle pitbull, il tente de survivre dans les rues de Québec. Sa rencontre avec Lucien Lupien va tout changer. Ce drôle de libraire l’accueille sous son toit et lui apporte son soutien. Au début, Marc a de la difficulté à accepter l’aide d’un étranger. Mais peu à peu, une complicité s’installe entre l’adolescent et le vieil homme. Lucien l’initie même à la culture romaine en établissant un subtil parallèle entre cette civilisation et la nôtre. De cet échange naîtra une belle amitié qui permettra à Marc de retrouver sa voie. En se réconciliant avec son passé, le garçon résoudra aussi l’énigme de la disparition de son frère jumeau.

Avis

Ce livre était remarquable ! Il m’a fait découvrir la vie difficile d’un adolescent qui s’est enfui de chez sa famille d’accueil. Ce n’est pas un situation facile. J’ai connu des gens qui allaient dans plusieurs familles d’accueil  et ils n’avaient pas l’air heureux. 😣 Je pense que c’est pour cette raison que cette histoire m’a autant touché ! L’auteure a pu parler de ce sujet d’une tellement belle façon. Je crois bien que c’est la première fois que je lis une histoire qui parle de ce sujet.

Je ne penserai pas dire ça, mais je crois bien que la fugue de Marc a été la plus belle chose qui a pu lui arriver ! (Je ne suis pas en train de vous inciter à fuguer, au contraire !) Grâce à ça, il a pu faire la rencontre de monsieur Lupien, un homme qui a changé sa vie. Il y a toujours ce genre de personnes qui nous font garder espoirs. 😊 C’est heureusement ce qui s’est produit avec Marc. Aussi, il a pu connaître le monde de la littérature grâce à Monsieur Lupien qui était propriétaire d’une librairie. Le fait que la littérature a pris une aussi grande place dans ce roman a donné un petit plus à l’histoire ! 😍

Je n’ai pas trop aimé les illustrations. J’aurai préféré qu’elles soient différentes. Cependant, j’ai bien aimé le concept du Carnet roman à la fin de l’histoire. Je peux vous avouer que je ne l’ai pas lu, car ce n’est pas ce qui me passionne le plus, mais c’est une bonne idée pour ceux que ça intéresse ! Sinon, j’ai bien aimé la fin de l’histoire ! Elle était remplie d’espoir. Je remercie infiniment les éditions Bayard Canada pour l’envoi ! ☺Je conseille ce roman à toutes les personnes âgées de 13 ans et plus. 😀

Note globale : 9.1 / 10

La légende d’Arcani

la-legende-darcaniInformations générales

Auteur : Daniel Bergeron

Nombre de pages : 340

Date de parution : Avril 2015

Maison d’édition : Première chance

Prix : 19,95$

Résumé

Une menace plane sur Gaberin, une guerre se prépare. Poussé par sa soif de pouvoir, le général Anston risque de libérer Arcani, la reine du mal. La lignée des Aigles, chargée de la protection du continent, tentera de contrecarrer ses plans. Sous le sceau du secret, un émissaire part à la recherche de l’être apte à réunir les objets de puissance capable de rétablir la paix pour tous les royaumes. Leur chemin sera parsemé d’embûches. Entre les soldats à leur recherche et les plans machiavéliques d’un puissant sorcier, pourront-ils sauver Gaberin?

Avis

Ce roman m’a moyennement plu. Je ne suis pas trop fan du fantastique, alors il fallait s’y attendre ! J’ai décidé de le lire pour essayer de renouer avec ce genre de lecture. Malheureusement, ça n’a pas complètement fonctionné. 😐 L’histoire était bien ! Il y avait beaucoup d’action ! J’ai bien aimé l’écriture de l’auteur, puisqu’elle était quand même fluide.

En ce qui concerne les personnages, j’ai bien aimé Crystal. Elle n’agissait pas comme les autres filles. Elle voulait être reconnue comme quelqu’un de fort qui apportait son aide afin de sauver Gaberin. 😊 La seule petite chose qui m’a chicoté avec Crystal est son histoire d’amour. Je trouve qu’elle est allée un peu vite avec l’un des personnages. (Je ne veux pas vous dévoiler la personne avec qui elle a eu une relation. 😉 C’est à vous de le découvrir !) Ils étaient beaux à voir (enfin, imaginairement xD), mais j’aurai préféré que l’auteur prenne son temps pour que l’on puisse assister à l’évolution de leur relation. Sinon, le méchant de l’histoire était vraiment cruel ! 😡 Je ne m’attendais pas à une telle cruauté, mais je peux vous avouer que c’est ce qui a un peu remonté ma note.

J’ai bien aimé la fin ! Elle était remplie de rebondissements et je voulais savoir comment l’histoire allait se terminer. Cependant, c’était aussi la partie avec le plus de description. On pouvait y retrouver des pages complètes avec uniquement du texte. 😞 Ça a été difficile de me rendre jusqu’à la dernière page même si cette finale était prenante.

Je remercie infiniment l’auteur Daniel Bergeron pour m’avoir si gentiment envoyé son roman ! ☺ J’ai aimé découvrir cet univers. Je le conseille à tous les fans du fantastique. 😜

Note globale : 6.9 / 10

Magie noire magie blanche 1

mnmb1Informations générales

Auteure : Dominique Perrier

Nombre de pages : 368

Date de parution : Octobre 2016

Maison d’édition : Éditions de Mortagne

Prix : 9,95$

Résumé

Salomay mène une vie tout ce qu’il y a de plus normale, pour ne pas dire banale : collège, amis et famille font partie de son quotidien, sans oublier Cédric, dont elle est secrètement amoureuse. La jeune fille attend les vacances d’été avec impatience, ne se doutant pas qu’elles lui réservent des surprises de taille.

À l’approche de son anniversaire, des phénomènes étranges se manifestent : des objets se déplacent mystérieusement, des murmures indistincts bourdonnent à ses oreilles et des rêves surréalistes habitent ses nuits. Sarah, son amie depuis toujours, à qui elle se confie, lui suggère fortement de consulter un médecin. Salomay proteste : pas question, elle va très bien ! Mais elle-même commence à en douter…

Lorsque sa grand-mère, que ses parents lui interdisent de voir depuis plus de dix ans, l’appelle pour la prévenir de bouleversements imminents, Salomay refuse de la croire. Selon la vieille dame, elle descend d’une longue lignée de magiciennes issues d’un autre monde, les Territoires Occultes. Héritière de puissants pouvoirs, sa petite-fille serait même l’ultime chance de survie de ces contrées inconnues.

Bien malgré elle, Salomay apprendra que la réalité n’est pas toujours celle qu’on croit…

Avis

Moi qui n’aime pas le fantastique, j’ai été charmée par ce roman ! Je l’ai complètement adoré ! 😍 L’univers est juste magique et on y retrouve tellement d’action. Le monde que l’auteure a créé est complètement incroyable. Toutes les créatures que l’on retrouve dans les Territoires-Occultes sont d’une telle créativité… Je n’aime pas les histoires écrites à la 3e personne du singulier, mais pourtant, ça ne s’est pas remarqué dans ce livre tellement l’écriture est fluide.

J’ai bien aimé Salomay ! Elle est d’une telle naïveté que ça met du suspense dans l’histoire. Je me suis souvent demandée ce qui allait lui arriver. J’aimerai tellement qu’elle sorte avec Cédric ! 😱 Ils feraient un beau couple ! C’est dommage qu’ils nient tous les deux d’avoir des sentiments pour l’autre. L’Innommable… Que dire de lui à part qu’il est d’une cruauté extrême ? 😡 Je me suis souvent fâchée contre lui à cause de tout ce qu’il a fait subir à Dorothée, la grand-mère de Salomay ! J’ai bien aimé Chammal et Balthazar ! Je voulais tellement les avoir comme animaux de compagnie. 😊 J’avoue que pour Chammal, ça serait un peu plus dur de l’avoir, mais bon. xD

J’ai adoré les scènes avec Salomay ! Elles étaient mes préférées. J’ai un peu moins aimé celle avec l’Innommable. Elles étaient parfois longues et je m’ennuyais. Sinon, l’histoire était fantastique, tout comme le genre. 😂 Les illustrations qui représentaient chaque chapitre étaient magnifiques ! Je ne me lassais pas de les voir. Je remercie les Éditions de Mortagne pour l’envoi ! ☺ J’étais vraiment sceptique à l’idée d’essayer ce genre, mais j’ai fini par être très satisfaite de ma lecture. Je le conseille à tous les fans de fantastique… ou pas. 😋

Note globale : 9.5 / 10

Télépathe

telepatheInformations générales

Auteure : Geneviève Lamothe

Nombre de pages : 104

Date de parution :Septembre 2016

Maison d’édition : Bayard Canada

Prix : 15,95$

Résumé

Émilie Portevois a treize ans et elle est télépathe. Ce qui semble être un véritable cadeau du ciel tourne au cauchemar quand elle surprend les pensées de son ami Anaël. Celui-ci a donné rendez-vous à un certain Jean Saint-Laurent, qui prétend être son père disparu à sa naissance. Anaël entend profiter d’une sortie au Salon du livre de Québec pour subtilement aller rejoindre son soi-disant père. Émilie est, quant à elle, persuadée que cet homme a de mauvaises intentions.

Avis

Cette lecture était très rafraîchissante ! C’était un peu différent de ce que je lis habituellement. Je crois que vous devez vous en douter à cause du titre du livre. 😁 L’écriture était fluide, ce qui rendait la lecture facile et rapide. À la fin de l’histoire, je me disais : C’est déjà fini ? 😮 Je crois bien que j’en voulais plus. xD

Émilie est très attachante ! Elle prend soin de ses amis et essaye du plus possible de les protéger. C’est ce qu’elle avait fait avec Anaël qui voulait rencontrer son père qu’il avait trouvé sur Internet. Je n’ai pas trop aimé Anaël. 😕 Il ne faisait qu’à sa tête et fonçait tête baissée sans vouloir l’aide d’Émilie. Il ne pensait pas aux dangers d’Internet puisque son but premier était de rencontrer son père.

Je n’ai pas trop aimé les illustrations. Si on les compare aux autres livre de la Collection Zèbre, elles ne sont pas très attrayantes. À part ça, le contenu du roman était bon. 🙂

Je remercie les éditions Bayard Canada pour l’envoi ! Je le conseille à tous ceux qui veulent avoir une lecture rapide et rafraîchissante. 😀

Note globale : 8.3 / 10

Ninn tome 1

ninnInformations générales

Auteurs : Johan Pilet et Jean-Michel Darlot

Nombre de pages : 64

Date de parution : Avril 2016

Maison d’édition : Éditions les malins

Prix : 17,95$

Résumé

Bienvenue sous terre.

Il y a d’abord l’obscurité. Puis, tout à coup, ces lueurs dans les ténèbres qui se rapprochent, comme une menace, comme le regard d’un prédateur avant l’attaque.

Bienvenue dans le métro parisien !

C’est là que Ninn fut découverte bébé, par deux ouvriers. Aujourd’hui, Ninn a 11 ans et le métro est son univers. Elle en connaît le moindre recoin et s’y sent comme chez elle. Mais en dépit de sa joie de vivre, Ninn se pose mille questions. D’où vient-elle ? Quels sont ces souvenirs lointains et incompréhensibles qui hantent ses souvenirs, elle qui n’a jamais mis les pieds hors de Paris ? Pourquoi voit-elle, depuis peu, des essaims de papillons parcourir les galeries, invisibles aux yeux de tous sauf aux siens ? Toutes ces questions la taraudent, d’autant qu’une sourde menace la traque sans répit.

Avis

Je ne lis pas vraiment de bandes dessinées, mais celle-ci m’a beaucoup plu. Elle s’est lue très rapidement. Je suis déjà très surexcitée à l’idée de découvrir la suite. La fin nous laisse sur un gros suspense ! Les illustrations sont magnifiques. La scène avec les papillons qui volaient partout dans le métro est ma préférée !

Ninn est attachante même si elle est parfois trop curieuse. Sa curiosité m’a fait penser à moi quand j’étais enfant ! 😂 Par contre, je n’ai pas vraiment aimé ses amis. Ils ne s’intéressaient pas aux projets de Ninn avant l’exposé oral qu’elle avait fait sur le métro. Après cet épisode, ils ont décidé de lui accorder de l’importance uniquement pour découvrir les endroits cachés du métro. 😑

Je remercie les Éditions les malins pour l’envoi ! C’était une très belle découverte ! Je le conseille à tous ceux qui adorent les bandes dessinées et les mondes imaginaires. ☺

Note globale : 9.4 / 10

After tome 4

after-4Informations générales

Auteure : Anna Todd

Nombre de pages : 376

Date de parution : Août 2015

Maison d’édition : Éditions de l’Homme

Prix : 24,95$

Résumé

Pendant que Tessa entame sa nouvelle vie à Seattle, Hardin se rapproche de plus en plus de Richard, le père de sa bien-aimée. C’est l’occasion pour lui de prouver qu’il a changé et que Tessa peut lui accorder toute sa confiance. Ragaillardie par cette touchante attention, Tessa se jette de nouveau à corps perdu dans cette liaison tumultueuse. Pourtant, elle n’a pas fini d’en voir de toutes les couleurs… Un cruel coup du destin fait ressortir les pires côtés d’Hardin juste au moment où il semblait revenir sur le droit chemin. Reste-t-il un espoir pour Tessa et son incorrigible bad boy? Le combat qu’elle devra mener pour sauver son couple promet d’être des plus ardus.

Avis

Je m’attendais à mieux de ce roman. Il ne m’a pas autant accroché que les tomes précédents. Il y avait trop de scènes de sexe, ce qui ne rendait pas l’histoire intéressante… Ce roman était vraiment long à démarrer. Je crois que c’est la première fois que ça m’arrive avec cette série d’autant plus qu’elle est habituellement extra ! Je peux avouer que la première partie était pénible à lire, mais à partir de la fin de la deuxième partie, j’ai tout de suite voulu lire le dernier tome de la série ! 😱

Je n’ai vraiment pas aimé le fait que les personnages avaient l’air trop parfaits. À chaque fois que Tessa décrivait une personne, elle disait qu’elle était soit jolie ou attirante. 😐 Aussi, même si Hardin fait des efforts pour Tessa et pour être un meilleur homme, je n’aime pas sa façon de voir Tessa. J’ai l’impression qu’il la voit comme un objet qu’il possède. Je ne m’attendais vraiment pas à ça venant de Zed. Il est tel que Hardin le décrivait ! J’ai l’impression qu’il veut sortir avec Tessa juste pour avoir un but à atteindre.

J’ai été déçue de ce tome-ci. Il ne m’a pas mis dans tous mes états et je m’ennuyais dans ma lecture. Si la fin n’était pas aussi wow, je pense que j’aurai donné une mauvaise note à ce roman. Je remercie les Éditions de l’Homme pour l’envoi ! Je le conseille à toutes les personnes âgées de 18 ans et plus et qui ont lus les trois premiers tomes de cette série. 😊

Note globale : 6.2 / 10

 

Béa dans tous ses états

ba-dans-tous-ses-tats-c1-final-low-resInformations générales

Auteure : Fannie Therrien

Nombre de pages : 256

Date de parution : Août 2016

Maison d’édition : Éditions de Mortagne

Prix : 16,95$

Résumé

Une peine d’amour, des parents qui divorcent, un nouveau beau-père dans le portrait et une mère devenue « fofolle »… qu’est-ce qui pourrait arriver de pire ? C’est la question que se pose Béatrice. Non mais, quand la vie va-t-elle lui laisser le temps de souffler un peu ? À quinze ans, sa principale préoccupation devrait être de décider quel film d’horreur elle va regarder pendant la fin de semaine… pas de savoir si son père va se remettre de sa séparation !

Par chance, son grand frère Damien et Trixie, sa BFF, sont là pour l’épauler et colorer ses journées. Entre deux examens de maths (ark !), la bouffe insalubre de la café (re-ark !) et le tourbillon familial dans lequel Béa est plongée (grrrr !), l’appui inconditionnel merci !de ses deux alliés ne sera pas de refus.

Sauf si Trixie entraîne encore Béa dans ses aventures farfelues… Cette fois, elle s’est mise en tête d’aller explorer la maison abandonnée de la défunte Alice, surnommée la sorcière. Les deux amies adorent regarder des histoires macabres de fantômes, mais en rencontrer un pour vrai ? Non merci!

Avis

Cette lecture m’a beaucoup plu ! Elle m’a fait sourire et même rire à certains moments. 😂 J’avais besoin d’une lecture rapide et simple durant le Cégep et j’ai bien été servie. L’auteure a su garder l’histoire captivante du début jusqu’à la fin. Je voulais toujours savoir ce qui allait se passer avec Béa.

J’ai bien aimé le personnage de Béa. Elle m’a fait penser à moi quand j’étais ado. 😊 Sa maladresse m’a beaucoup fait rire. J’ai vraiment aimé sa relation avec son frère. Ce n’est pas tous les jours que l’on s’entend aussi bien avec nos frères et sœurs. Je n’ai pas trop aimé Trixie, l’amie de Béa. Elle est le genre de fille à être influencée par la tendance. Sinon, j’ai bien aimé le fait que certains thèmes tabous, comme le divorce, soient ressortis dans ce roman.

Je remercie les Éditions de Mortagne pour cet envoi ! ☺ Ça m’a fait plaisir de lire ce roman. Je le conseille à toutes les personnes qui aiment les histoires de filles. 😉

Note globale : 8.3 / 10

Moi j’mange

moi-jmangeInformations générales

Auteure :  Joanie Godin

Nombre de pages : 288

Date de parution : Octobre 2016

Maison d’édition : Éditions de Mortagne

Prix : 16,95$

Résumé

La bouffe. J’y pense sans arrêt. C’est la première chose qui me vient en tête quand je me réveille et la dernière, quand je m’endors. J’ai toujours faim. En tout cas, c’est l’impression que j’ai… Mais au fond, je ne sais pas ce qu’est la faim ; j’mange tellement que je n’ai pas le temps de la ressentir.

Tu es lâche, tu ne réussiras jamais à perdre du poids. Regarde-moi ces grosses cuisses flasques ! Essaie donc ce nouveau régime ! me chuchote mon petit démon intérieur. C’est lui qui me pousse aux extrêmes, à me gaver comme s’il n’y avait pas de lendemain.

Je donnerais n’importe quoi pour être mince, pour ressembler à la plupart des filles de mon école. Mais je n’y arrive pas. Alors je m’isole et cherche le réconfort auprès de ma seule amie : la bouffe.

L’hyperphagie boulimique est un trouble alimentaire peu connu, mais dont souffrent à la fois des hommes et des femmes en proportions presque égales. Ce trouble se caractérise par des crises au cours desquelles une personne ingère une très grande quantité d’aliments, de façon incontrôlée, compulsive, sans toutefois se purger par la suite, ce qui conduit inévitablement à une prise de poids. Les régimes multiples sont donc souvent symptomatiques de l’hyperphagie.

Avis

Au début de ma lecture, je trouvais que l’histoire prenait un peu de temps à démarrer. Je ne sais pas si c’était le Cégep ou juste moi, mais je n’étais pas trop motivée à lire ce roman. 😕 Ça m’a pris une semaine avant de me replonger dans cette lecture. Au moins, la suite de l’histoire était beaucoup mieux que ce à quoi je m’attendais.  C’est le premier roman que je lis de cette auteure et j’aime bien son écriture. Pour un roman de la collection Tabou, je dois avouer qu’il m’a un peu déçue. Au moins, j’ai pu connaître la maladie de l’hyperphagie boulimique. 😯

J’ai moyennement aimé Billie. Il est vrai que sa vie n’était pas facile à cause de sa maladie qu’elle ignorait, mais le fait qu’elle repoussait sans cesse ses parents m’a dérangé. Il ne voulait qu’être là pour elle. Sinon, je l’ai aimé du côté de son humour. Même quand elle pleurait, elle trouvait toujours une phrase comique à dire. 😂 Vers la fin de l’histoire, le fait de la voir commencé à avoir confiance en elle m’a redonné le sourire. J’aurai voulu être là pour l’encourager ! Une chance que son amie Adèle était là pour elle, car j’aurai eu peur qu’elle continue ses rechutes. Je ne veux pas aller plus loin en ce qui concerne les personnages, mais je veux juste que vous sachez que je hais Maddy… 😡

Dans cette histoire, je n’ai pas aimé le fait qu’il y avait parfois un manque de dialogues et certaines longueurs. Ils me faisaient vouloir laisser le roman de côté… Au moins, je ne l’ai pas fait et j’ai pu le terminer très rapidement ! Je remercie les Éditions de Mortagne pour l’envoi de ce roman. 😀 J’ai été super heureuse de le découvrir ! Je le conseille à toutes les personnes qui veulent en apprendre sur la maladie de l’hyperphagie boulimique. 🙂

Note globale : 7.3 / 10

Comme un coup de poignard

commeInformations générales

Auteure : Ariane Charland

Nombre de pages : 336

Date de parution : Août 2016

Maison d’édition : Éditions de Mortagne

Prix : 16,95$

Résumé

La première fois. Certains disent que c’est magique. D’autres que ça fait mal, mais que ça passe. Pour moi, ça n’a pas été magique, et ça n’a pas passé. La douleur, je veux dire. C’est resté. Même que c’est pire. Je suis défectueuse. C’est pour cette raison que je me ferme aux gens, que je détourne les yeux chaque fois qu’un garçon m’intéresse. Je ne veux pas courir le risque de plaire. Je ne veux pas être obligée d’avouer que le sexe, dans mon cas, est une torture. Alors je feins l’indifférence et me convaincs que tout va bien. Mais ça, c’était avant de rencontrer Luka. Avec lui, c’est différent. Ma carapace se fendille et mes mécanismes de défense s’enrayent. Maintenant plus que jamais, j’ai envie d’être comme tout le monde.

Les douleurs sexuelles touchent environ 20 % des adolescentes et de 12 à 21 % des femmes adultes. Pourtant, c’est un sujet très peu abordé dans les médias et, pour plusieurs, il demeure honteux. Alors que le sexe, lui, est omniprésent à la télévision, dans les magazines et sur Internet, ce type de douleur entraîne trop souvent un sentiment de détresse et de culpabilité chez celles qui en souffrent.

Avis

F-O-R-M-I-D-A-B-L-E ! C’est le seul mot qui me vient en tête pour décrire ce roman. 😍 Vous devez sûrement comprendre qu’il a été un gros coup de cœur pour moi ! Je n’ai jamais lu de romans de cette auteure et j’adore déjà sa plume. Son style d’écriture et la façon dont elle décrit les événements est juste remarquable ! Ça m’a littéralement fait un petit pincement au cœur quand j’ai terminé le roman. Je l’ai laissé quelques secondes contre moi en me disant : «C’est fini…»

C’était tellement dur de me défaire des personnages. 😰 Ils sont incroyables ! J’adore Luka ! Il a peut-être l’air d’un gars qui couche avec n’importe quelle fille, mais il sait être patient et attentionné. Ce sont les qualités que j’ai le plus aimés chez lui. Il a su attendre Jeanne par amour. Jeanne, quant à elle, ne vit pas une vie facile, mais parfois, elle pouvait m’énerver. 😠 J’avais l’impression qu’elle voulait être le centre de l’attention dans son couple. Par moment, elle ne pensait pas à ce que Luka pouvait ressentir et en tirait des conclusions absurdes. -.-

J’ai bien aimé le fait qu’il y avait une «alternation» entre les personnages principaux. Ça nous permettait de savoir ce qu’ils pensaient et comment ils se sentaient. Je peux vous avouer que je suis une fan des romans où on connait la pensée de deux personnages ! C’est tellement utile et, la plupart du temps, ça rajoute un petit suspense que j’adore. 😀

Je remercie les Éditions de Mortagne pour l’envoi de ce magnifique roman ! Je le conseille à toutes les personnes âgées de 14 ans et plus ! 😋

Note globale : 10/10